Vendredi 21/04/17

Quel sera l’impact de l’attentat d’hier soir sur l’élection présidentielle ? Quels seront les transferts d’un candidat à l’autre ? Y aura-t-il un surcroît de mobilisation et au profit de qui ?

Parmi les 4 grands, on peut prévoir un tassement de Mélenchon. Le coup de la branche d’olivier le jour des Rameaux, le positionnement comme « candidat de la paix », la négation du facteur religieux dans le conflit qui agite le monde musulman (et le reste), tout concourt à le déconnecter de la réalité actuelle. Combien peut-il perdre ? Sans doute 3 points, pour se retrouver aux alentours de 15%. Ces 3% iront pour partie à Le Pen (du protestataire « peace and love » au protestataire « fort en gueule ») et pour partie à Macron (retour vers le vote utile). Fillon n’en profitera sans doute pas.

En revanche, celui-ci peut grappiller quelques électeurs non mobilisés jusqu’à maintenant. Quelques uns, mais sans doute pas énormément.

Macron peut perdre quelques suffrages au profit de Fillon, perçu comme plus régalien.

Tout cela rend improbable une modification du duo des qualifiés : Le Pen et Macron.

Voilà, c’était le dernier pronostic avant la vote.

Laisser un commentaire